Archives mensuelles : mai 2014

Waouh!!!!! Mon blog parmi les meilleurs du concours YOBLOCO !

Publicités

Filière sorgho au Bénin : importance socio-économique du « Akpan», yaourt végétal béninois à base de la farine de sorgho

vvv

Au Bénin, l’artisanat alimentaire fournit des milliers d’emplois aux femmes qui y valorisent leur savoir-faire à travers les procédés transmis de génération en génération. Au nombre de ces procédés, ceux de céréales viennent en première position dans le système de transformation artisanale des populations africaines et des béninois en particulier. Ces céréales, particulièrement transformées et consommées au Bénin sont le maïs, le mil et le sorgho. Ce dernier est de plus en plus utilisée en artisanat agroalimentaire ces dernières années avec une forte appréciation du « Akpan », yaourt végétal béninois à base de la farine de sorgho.

« Akpan » est un yaourt végétal préparé traditionnellement au Bénin. Autrefois préparé à partir d’une farine de maïs fermentée, un nouveau type de « Akpan » à base de farine de sorgho domine de plus en plus le marché béninois. Le « Akpan » de sorgho est obtenu par pétrissage et fermentation de la farine entière de sorgho, précuite puis mélangée avec du lait concentré, du sucre et de la glace au moment de la consommation. Le sorgho est la principale matière première utlisée. Après achat le sorgho est soumis à un procédé de transformation comportant sept (7) étapes principales : le triage/lavage et l’égouttage, le séchage, la mouture, le pétrissage, la fermentation, la cuisson et le refroidissement.

Le « Akpan est un produit essentiellement marchand préparé et vendu à l’Etat frais au bord des voies et à la proximité des zones d’activités. Le « Akpan » revêt une importance économique capitale aussi bien pour les femmes productrices-vendeuses que pour les consommateurs. Pour les premières, la production- vente de « Akpan » permet de tirer une recette journalière de 2050 FCFA à partir d’un capital de base de 4750 F CFA. Par ailleurs le « Akpan » est une boisson très bien appréciée des consommateurs urbains puisqu’il convient à une diversité de mode de consommation. Le « Akpan » est un produit de grande consommation au Bénin.

L’implication des technologues de l’agroalimentaire, la collaboration des scientifiques, des recherches approfondies sur le savoir-faire et l’expérience de ces femmes pourront contribuer à améliorer la production du « Akpan », son conditionnement dans un emballage typique, un peu comme les yaourts, les « Dèguè » qui sont vendus dans des pots de 25 cl ou de 33 cl. Ceci permettrait une production à grande échelle du « Akpan », la création des petites industries de fabrication du yaourt végétal par ces femmes,la mise sur le marché international d’un yaourt végétal à base de farine de sorgho Made in Bénin et enfin l’autonomisation financière de ces femmes productrices du « Akpan ».