Alimentation des petits ruminants en saison sèche

20150528_085720En Afrique, notamment en Afrique de l’ouest, les petits ruminants sont considérés principalement comme des sources de viande et de produits à base de viande.

Ces animaux sont élevés exclusivement pour leur viande, offrant une réserve financière flexible pour les populations rurales et jouant un rôle social et culturel important.

Cependant avec les aléas climatiques, nous avons les périodes de sécheresse parfois longues que d’habitude. Ceci entraine l’assèchement des fourrages qui perdent quantitativement et qualitativement leurs valeurs nutritives. Il se trouve donc que l’un des principaux freins au développement de l’élevage des petits ruminants est l’alimentation du troupeau, notamment en saison sèche.

Pour remédier à cette situation et bien nourrir les ovins et caprins afin d’améliorer la productivité de leur cheptel , les éleveurs valorisent les résidus de récoltes et sous-produits agro-industriels dans l’alimentation de leurs animaux.

Toutefois l’alimentation des petits ruminants en saison sèche demeure un problème au Bénin.

blog Image

Publicités

6 réponses à “Alimentation des petits ruminants en saison sèche

  1. bien Mme, Mlle vous avez raison sur depression des fourrages en periode sèche et le constat est general dans nos pays du sahel surtout cependant pour donner plus de poids à votre article vous pouvez creuser encore plus en faisant un etat des lieux sur les pâturages et la concurrrence entre petits ruminants et les autres types d ‘animaux. quel sytème d’aalimentation pour les petits ruminants pour s’adapter à ces aleas….

    • Etat des lieux sur les pâturages; quel système d’alimentation pour faire face aux changements climatiques etc. Je suis beaucoup préoccuper par l’alimentation des petits ruminants en saison sèche où les fourrages deviennent rares. Je fais actuellement des études sur la problematique. Je reviendrai sûrement sur vos préoccupations dans mes prochains articles. Merci Mr Thierno pour votre commentaire.

  2. HOUESSOUVO C. Roland

    Bonjour Marthe, du courage!!! et fonce seulement . C’est le seul secret.
    Roland C. H.

  3. Bonjour Mme,Mlle nous avions travaillé sur l’embouche ovine dans une ville urbaine du Bénin, sans vouloir trop assimilé l’embouche dans une ville urbaine à une pratique d’élevage en saison sèches
    . Les emboucheurs qui sont certaines fois des éleveurs ont recours à certaines techniques alimentaires qui vont de l’accessibilitées aux aliments à leurs conservations …Un échange avec vous nous serait d’utilité.

  4. Certes l’alimentation des petits ruminants en saison sèche reste un problème pour les éleveurs! mais la valorisation des sous produits agricoles et industriels pour remédier a ce problème doit pouvoir satisfaire aux besoins physiologiques de l’animal d’où la connaissance de la valeur nutritionnelle des sous produits, de la quantité a apportée et au besoin de l’association a faire avec d’autres sous produits.
    C’est bien d’y avoir pensée mais il faut approfondir pour proposer une bonne solution a nos éleveurs surtout quand les animaux sont élevé au piquet

  5. Merci Marthe un plus pour moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s