Archives de Catégorie: Agriculture et changement climatique

Campagne de mobilisation contre le changement climatique

MGR3Pour permettre d’examiner les défis du développement durable dans le contexte de l’après 2015, tout en maintenant l’accent sur le changement climatique et les débats autour de la 21e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) , le Réseau des Jeunes et Femmes Entrepreneurs (REJEUFEA) organise un atelier de réflexion sur le thème : «Les jeunes agro-entrepreneurs du Bénin face au défi changement climatiques ».

En effet la relation entre changements climatiques et agriculture est à double sens : l’agriculture contribue à maints égards aux changements climatiques, et les changements climatiques ont généralement des répercussions négatives sur l’agriculture. L’agriculture est extrêmement sensible au changement climatique. Des températures plus élevées diminuent les rendements des cultures utiles tout en entrainant une prolifération des mauvaises herbes et des parasites. La modification des régimes de précipitations augmente la probabilité de mauvaises récoltes à court terme et d’une baisse de la production à long terme. D’où l’importance de cette journée de réflexion dont l’objectif est de:

  • Encourager les agriculteurs à adopter des pratiques intelligentes face au climat;
  • Promouvoir les pratiques endogènes et culturelles utilisés utilisé par les agriculteurs béninois pour réduire les manifestations du changement climatique et son impact sur le rendement agricole;
  • Investir dans la recherche de cultures locales et placer l’agriculture au centre des négociations sur le changement climatique.

« Le changement climatique reste encore une problématique liée à la jeunesse béninoise fortement engagée ces dernières années dans l’entreprenariat agricole. Nous comptons discuter et trouver ensemble des solutions durable et recommandations afin de faire face à ce défi de la jeunesse. »

Publicités

Impacts de la variabilité climatique sur la production maraîchère au Bénin : cas de la commune d’Abomey-Calavi

Le Bénin a connu ces dernières années un développement de l’agriculture urbaine et périurbaine à la suite d’une forte croissance démographique induisant un accroissement des besoins alimentaires. Ainsi la culture maraîchère en milieux urbain et péri-urbain joue un rôle important au plan social et économique dans la vie de la population béninoise. Cependant le maraîchage est  très dépendant  de l’eau et est essentiellement assuré par de petits producteurs le long des cours d’eau, autour des retenues d’eau ou à partir de puits traditionnels.

Cette activité est aujourd’hui ébranlée par la dégradation des conditions climatiques et les sécheresses à répétition. Elle ne reste donc pas en marge du phénomène de variabilité climatique actuelle.

R Lire la suite

Agriculture and Climate Change in Benin

martimage..

Lire la suite

Agriculture et changement climatique au Bénin

martimage..Le monde entier est caractérisé par le phénomène de variabilité climatique ces 30 dernières années. Les effets du changement climatique (réduction de la production agricole, détérioration de la sécurité alimentaire, incidence accrue des inondations et de la sécheresse, propagation des maladies et augmentation du risque de conflits en raison de la raréfaction des terres et de l’eau) sont d’ores et déjà évidents. Les données issues des stations météorologiques du nord Bénin entre 1960 et 2008 montrent que la hauteur moyenne de pluie a connu une régression de 3,2 mm/an et la température a connu une tendance linéaire d’élévation avec un accroissement de 0,03 °C/an.

Martimage

Ces manifestations ne sont pas restées sans conséquences sur l’agriculture pluviale des pays de l’Afrique de l’Ouest comme le Bénin, tributaire des saisons. Bien que l’agriculture de ces pays contribue pour près de 30 % au Produit Intérieur Brut (PIB) et emploie plus de 50 % de la population active, elle est fortement dépendante du climat. Au Bénin, cette activité occupe plus de 85 % de la population active et contribue à plus de 36 % à la formation du PIB . Cependant, d’après FAO en 2005, l’agriculture demeure essentiellement une agriculture extensive, aux rendements et productions aléatoires car tributaires des aléas climatiques. Les impacts négatifs du changement climatique ne sont plus à démontrer.

martimage....

Avec les perturbations climatiques en cours et celles du futur, la problématique de l’accès à l’eau se pose avec acuité au fil des ans. Les paramètres agro-climatiques présentent des particularités contraignantes pour l’agriculture et la foresterie surtout dans le Sud-Ouest et l’extrême Nord du Bénin qui connaissent parfois de graves sécheresses. On retient désormais que les climats du Bénin sont caractérisés par une variabilité pluviométrique, une réduction de la durée de la saison agricole et une hausse des températures minimales. Le secteur agricole , pourvoyeur de ressources alimentaires et financières, est très affecté et mérite de ce fait une attention particulière si le Bénin ambitionne de s’assurer une autosuffisance alimentaire.