Archives de Catégorie: Femmes Agro-Entrepreneurs

Comprendre la gouvernance foncière et l’accès des femmes aux ressources minières et les effets sur les moyens de subsistance en Afrique Sub-Sahara : ma visite à Keta Legon , Ghana

« Dans de nombreux pays, les groupes les plus vulnérables et marginalisés, dont les droits fonciers sont les plus menacés, sont aussi les plus démunis socialement et politiquement, et les cibles communes de la criminalisation, du harcèlement et de l’intimidation par les acteurs étatiques et non étatiques. »

 

L’autonomisation économique des femmes est essentielle pour s’assurer que les avantages du secteur des mines et des minéraux sont largement partagés par la société. Un marché en pleine croissance nombre de grandes sociétés minières reconnaissent maintenant qu’il est urgent d’investir dans les femmes, et elles voient les possibilités que ces investissements leur offriront générer pour leur entreprise. De nombreuses entreprises intègrent une dimension de genre dans leur stratégie, dans leurs opérations, tout au long du cycle de vie des projets et dans l’ensemble de l’organisation de leurs chaînes de valeur. Pourtant, l’ambition est encore loin d’être atteinte, et la collaboration intersectorielle nécessaire pour créer le changement pour les femmes impliquées et affectées par les opérations minières en Afrique subsaharienne.

Pour mieux comprendre la vie quotidienne des populations qui dépendent entièrement de la terre et de ses ressources naturelles pour survivre, je me suis rendu à Keta Lagoon (la lagune de Keta) en Août 2019 dans le but d’analyser différents aspects liés à la gouvernance foncière, au genre, aux moyens d’existence, aux conflits des petites exploitations minières et des grands investissements etc. La lagune de Keta, également appelée lagune d’Anlo-Keta, est la plus grande des plus de 90 lagunes qui couvrent les 550 km de la côte du Ghana. Cette lagune a une longueur de 126,13 km. Elle est située sur la côte Est du Ghana et séparée du Golfe de Guinée par une étroite bande de sable. Cette eau salée ouverte est entourée de plaines inondables et de mangroves. Ensemble, ils forment le site Ramsar de la lagune de Keta qui couvre 1200 km2.

Utilisation des terres et des ressources naturelles et effets sur les moyens d’existence

La lagune abrite différentes formes de vie et constitue donc une source importante de subsistance pour les populations qui vivent dans ses bassins versants et au-delà de la région. Les principales activités économiques soutenues par la lagune sont l’agriculture, la pêche et l’extraction du sel. Outre la pêche et l’agriculture, la lagune abrite des activités salines et vinicoles, en particulier pendant la saison sèche, lorsque le volume d’eau de la lagune diminue ou s’assèche. Autour de la lagune, sept communautés sont organisées pour l’exploitation du sel et d’autres ressources. Ces communautés le sont : (1) Dogbekope, (2) Afiadenyigba, (3) Tsavanya, (5) Tack-corner, (6) Sonto, (7) Kpedzakope. D’autres activités artisanales et de production de sel à petite échelle génèrent beaucoup d’emplois subalternes qui sont facilement accessibles aux personnes au sein des communautés, en particulier aux femmes. Ces tâches comprennent le transport du sel des bacs de cristallisation jusqu’aux différents locaux de stockage, l’iodation du sel, sa mise dans des sacs de marque et sa couture. Dans toutes ces activités, les femmes jouent un rôle de premier plan. Une autre dimension de la plus grande implication des femmes dans l’industrie du sel est le commerce local et international de ce produit. Il y a un nombre important de commerçantes qui achètent et agrégent le sel pour la vente dans les parties centrale et septentrionale du Ghana. Selon Mme Aminonononvi, une femme active dans l’extraction du sel et originaire du lagon de Keta : « Avant l’expropriation de cette ressource communautaire, l’exploitation du sel en une seule saison sèche générait beaucoup de revenus, nous permettant de subvenir aux besoins de notre famille et surtout de payer les frais de scolarité de nos enfants « . Malheureusement, avec l’expropriation de la lagune par le gouvernement ghanéens et l’installation des compagnies étrangère d’extraction du sel, les revenus ont considérablement diminué. Les moyens de subsistance des communautés ont été grandement compromis. Il est difficile pour elles d’instruire leurs enfants à l’école. Le gouvernement ghanéen doit intégrer la population autochtone dans la gestion transparente de la lagune. Il devrait donner quelques actions à la communauté locale en compensation de ses ressources Expropriés.

Understanding the political governance of land and women’s access to mineral resources and the effects on livelihoods in Sub-Saharan Africa: my visit at Keta Lagoon, Ghana

SS

“ In many countries, the most vulnerable and marginalized groups, whose tenure rights are most at risk, are also the most socially and politically disempowered, and common targets of criminalization, harassment and intimidation by state and non-state actors.”

Women’s economic empowerment is essential to ensuring that the benefits of the mining and minerals sector are shared widely by society. A growing number of major mining companies now recognize the urgent need to invest in women, and they see the opportunities these investments will generate for their business. Many companies are including a gender perspective in their operations, throughout project life cycles, and across their value chains. Yet there remain significant shortfalls in the ambition, implementation, and cross-sector collaboration required to create change for women involved with and affected by mining operations in Sub-Saharan Africa.

To better understand the daily life of populations that depends entirely on the land and its natural resources to survive, I visited Keta Legon last month, August 2019 in purpose to analyses differents aspects related to land governance, gender, livelihood, conflits of small scale mining and the large invest etc. Keta Lagoon, also called Anlo-Keta lagoon, is the largest of the over 90 lagoons that cover the 550 km stretch of the coastline of Ghana. This lagoon is 126.13 km in length. It is located in the eastern coast of Ghana and separated from the Gulf of Guinea by a narrow strip of sandbar. This open salty water is surrounded by flood plains and mangrove swamps. Together they form the Keta Lagoon Ramsar site which covers 1200 km2.

Land and Natural resources use and Livelihood effects

ssss

Salt production in Ghana started in the 19th century and, aside from fishing, it is the major economic activity of people along its 500km coastline. The salt producing areas in Ghana include the Keta lagoon, the Songhor lagoon, the Densu Delta area, Nyanya lagoon, Oyibi lagoon, Amisa lagoon, Benyah lagoon.

The Keta lagoon supports different forms of life and therefore constitutes an important source of livelihood for the people who live in its catchment areas and beyond the region. The main economic activities supported by the lagoon are farming, fishing and salt mining. Besides fishing and farming, the lagoon supports salt mining and wining activities, particulary during the dry season when the volume of water in the lagoon reduces or dries up. Around the lagoon, seven communities are organized for the exploitation of salt and other resources. These communities are: (1) Dogbekope, (2) Afiadenyigba, (3) Tsavanya, (5) Tack-corner, (6)Sonto, (7) Kpedzakope. Further artisanal and small-sacale salt production activities generate a lot of menial jobs that are easily accessible to people within the communities especially women. These job including carting salt from crystallization pans to various store rooms, iodizing the salt, putting them in branded sacs and sewing them. In all these activities, women play a leading role. Another dimension of the greater involvement of women in the salt industry is trade in the commodity locally and internationally. There is a sizeable number of female traders who buy and aggregate salt for sale in the middle and northern parts of Ghana. According to Mrs Aminononvi, a woman in salt minning activity and native of Keta lagoon: « Before the expropriation of this community resource, salt mining in a single dry season generated a lot of income, allowing us to support our family and especially to pay school fees for our children ». Unfortunately with the expropriation of the lagoon by Ghana government and landing of foreign companies, incomes have declined significantly. The subsistence of the communities have been greatly compromised. It is difficult for children to attend school. The Ghanaian government must integrate the indigenous population into the transparent management of the lagoon. It should give some actions to the local community as compensation of their ressources Expropriated.

S7

 

Les agricultrices béninoises célèbrent l’année mondiale des légumineuses

Blog MartheLa soixante-huitième Assemblée générale des Nations unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses. Ces cultures vivrières, telles que les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches constituent une part essentielle du panier alimentaire de base de nombreuses populations à travers le monde.

En outre, les légumineuses grâce à leurs rhizomes (petites boursouflures à l’extrémité des racines) sont des plantes dont les propriétés fixatrices d’azote peuvent contribuer à accroître la fertilité des sols et avoir des effets bénéfiques sur l’environnement. Les Nations unies ont déclaré d’ailleurs qu’elles sont conscientes que les légumineuses sont des plantes dont les propriétés de fixation de l’azote dans le sol contribuent à améliorer la fertilité des sols en dehors des apports en engrais chimiques.

L’Année internationale des légumineuses 2016 encouragera une meilleure utilisation des protéines à base de légumineuses tout le long de la chaîne alimentaire et visera à la fois à en augmenter la production à l’échelle mondiale, à améliorer la rotation des cultures et à relever les défis qui se posent dans le domaine des échanges commerciaux.

Au Bénin, les légumineuses ont été depuis des siècles la principale culture des communautés vulnérables. Ils permettent à la fois de traverser les périodes de soudure, d’assurer la sécurité alimentaire, l’autonomisation financière des femmes rurales et  la réduction de la pauvreté. Une série d’activités est prévue pour vous faire découvrir la filière des légumineuses au Bénin.

Les femmes rurales mettent un  coup de projecteur sur les légumineuses au Bénin… Restez désormais connectés pour en savoir de long en large !

logo_iyp-fr-high-horizontal

Sucess story d’une femme dans l’agro-industrie au Bénin : émergence de l’entreprise Freshy Bénin

fRESHY » En novembre 2012, j’ai fait ma première production de jus de fruits avec 5000 FCFA pour achat de bouteilles, de capsules, et de la poudre de baobab. Tous les équipements, je les louais.Actuellement, l’entreprise Freshy Bénin a une production de 550 packs de 24 bouteilles par mois pour les jus de fruits toutes saveurs confondues. Et  600 bocaux  de purées de noix par mois . L’agrobusiness est  bien rentable juste que le début est difficile. il faut persévérer. » Fresnellia SAGBO , Microbiologiste et Technologue Alimentaires, agro-entrepreneur, responsable et directrice général de l’entreprise agroalimentaire Freshy Bénin.

fRESHY 2L’entreprise agroalimentaire Freshy Bénin tient son nom de celui de sa promotrice  Fresnellia et aussi de la qualité  frais et naturel des produits. Elle est  spécialisé dans  la production des purées de noix de palme et des boissons à base de fruits . Au titre des boissons Freshy , nous avons les cocktails et les jus purs de fruits. Il s’agit de Ananas-Baobab ; Ananas-Pastèque, Ananas-Bissap, Ananas-Mangue ; Baobab pur, Pastèque pure, Mangue pure et Ananas pur. L’ananas est utilisé dans tous les cocktails pour éviter l’utilisation du sucre.

Les purées de noix de palme Freshy sont destinées à la préparation de sauce graine communément appelée « Dénusunu » en fon/Bénin.  C’est à cause de la fastidieuse préparation, cette sauce graine n’est pas consommée tout le temps. Les purées de palme sont proposées par Freshy Bénin  pour permettre à  la population d’avoir la sauce graine à tout moment. Elles existent actuellement en 02 contenances de 300g et de 450g.

Freshy Benin

Au delà du slogan « Freshy, le naturel au quotidien » , les produits de marque Freshy révèle de l’innovation. Pour la responsable de l’entreprise agroalimentaire Freshy Bénin,  pour réussir dans l’entrepreneuriat agricole, il faut:

  • avoir une idée innovatrice dans ce qu’on aime faire (ne pas dire c’est cette affaire qui marche actuellement et s’y mettre)
  • Cette idée innovante doit résoudre un problème de la société
  • Faire l’étude du marché
  • Prendre le risque pour démarrer même à moindre coût
  • être passionné par cela
  • être beaucoup patient
  • prier sérieusement pour la prospérité de l’activité

 «  Et quand on est femme entrepreneure, il est important de savoir que la femme entrepreneur est celle qui a plusieurs mains, qui fait beaucoup de chose à la fois, foyer, mari enfant, personnel de l’entreprise, les clients, les fournisseurs » ajoute Fresnéllia SAGBO , la promotrice de l’entreprise  agroalimentaire Freshy Bénin.

fRESHY 3

f4

Consommez les boissons Freshy , c’est consommez nature pour une santé parfaite!

Consommez les purées de noix de palme Freshy, c’est gagnez du temps dans la préparation de la sauce graine sans salir sa vaisselle.

Consommez les produits Freshy sans modération. Freshy, le naturel au quotidien.

Freshy Bénin , c’est l’une des plus grandes industrie agroalimentaire dans la sous-région West- Africa d’ici l’an 2020

Bilan de 2 ans de passion

IMG-20151029-WA0061Les femmes, forces motrices du développement agricole et rurale au Bénin https://agricultureaufeminin.wordpress.com/2013/10/29/les-femmes-forces-motrices-du-developpement-agricole-et-rurale-au-benin/ , ce premier billet de blog qui marque à la fois le début de notre aventure et notre engagement pour le développement agricole fut publié le 29 Octobre 2013.  Notre blog a 2ans. Il est donc important que nous fassions le bilan afin de mieux travailler pour l’atteinte de nos objectifs :

  • La participation active des femmes et des jeunes au développement agricole et rural
  • L’augmentation du nombre de jeunes et de femmes agro-entrepreneurs
  • La promotion des innovations agricoles

Ensemble nous avons commencé, le chemin parcouru est long mais il reste encore beaucoup à faire. Je compte sur vos suggestions.

Quelle appréciation faites vous ?

Je reste ouverte à toutes  vos remarques et suggestions pour mieux impacter à travers ce blog et pour l’atteinte de notre objectif commune, le développement agricole.

IMG-20151029-WA0062

Célébration de l’Entrepreneuriat Féminin: Inauguration du Centre Natural Bengo

BLOGLe centre Natural Bengo est un centre de vente des produits agroalimentaires et autres produits  fabriqués par les jeunes femmes entrepreneures du Bénin et du Togo. L’appelation « Bengo » est issu des deux noms Bénin et Togo.Il a été inauguré ce samedi 10 Octobre 2015 à Lomé en présence de son Excellence l’ambassadeur des USA au Togo, les chargés des affaires publiques des ambassades des USA au Bénin et au Togo ; la Directrice de la maison de TV5 Monde au Togo et plusieurs  autorités des deux républiques du Togo  et Bénin. Le centre est sis au cœur de la ville de Lomé.

blog2L’idée de la création d’un tel centre est née lors de la formation #BEICW (Binational Economic Independence Course for Women ) organisée par les ambassades des États- Unies d’Amérique auprès du Bénin et du Togo à l’endroit des  femmes entrepreneures des deux pays Bénin et Togo. Cette formation qui s’est déroulée de 02 au  08 Août 2015 avait  regroupé 100 jeunes femmes entrepreneures  des deux pays évoluant dans des secteurs d’activités divers et diversifiés.

Au centre Natural Bengo, vous avez une  appréciation de  l’ingéniosité des jeunes femmes entrepreneures du Bénin et du Togo.

BLOG11Au Centre Natural Bengo , vous découvrirez  divers  produits agroalimentaires et d’autres produits locaux propre aux deux pays. Vous avez des produits spéciaux et très intéressants à base de maïs ; du fonio ;  du riz , du millet ; du noix de palme etc. Vous avez aussi des produits laitiers ; des jus de fruits; des liqueurs et apéritifs fabriqués à base des fruits et tubercules locaux; des divers huiles essentielles…

Faites un tour au Centre Natural Bengo, c’est célébrer l’Entrepreneuriat féminin !

BLOG 12