Les femmes, forces motrices du développement agricole et rurale au Bénin

marthe

Au Bénin, comme la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, l’agriculture est une source majeure de croissance économique. Elle participe à plus de 40% du PIB et représente la principale activité génératrice de revenues pour 70 à 80% de la population rurale (homme et femme confondus).

En effet la femme rurale béninoise joue un rôle crucial dans la production agricole malgré ses multiples tâches d’épouses et mères. Elles constituent une part considérable de la main d’œuvre agricole, soit près de 90%. Par ailleurs, exploitées comme ouvrières, très peu d’entre elles sont chefs d’exploitations agricoles. Elles travaillent toute la journée dans des champs sur lesquels elles n’ont aucun contrôle. Elles sont présentes à tous les stades de la production vivrière : désherbage, labour, culture, récolte…Elles permettent à de nombreuses régions de se nourrir, mais leur labeur n’est pas reconnu, il est particulièrement mal payé. Ainsi de part leur travail, les femmes rurales béninoises sont inévitablement les principaux agents de la sécurité alimentaire, du bien être de leurs familles, de leurs communautés et des économies locales et nationales. Mais force est de constater que les femmes dans leur élan d’exploiter tout leur potentiel et de jouer pleinement leurs rôles d’actrices du développement rural parviennent à leur but. Elles sont confrontées à beaucoup de difficultés. Au nom de ces difficultés, nous avons : les difficultés d’accès aux facteurs de productions agricoles notamment les difficultés d’accès légitime à la terre, à l’éducation, aux formations, aux services financiers, à la technologie etc.

Il urge donc que des mesures idoines soient prises pour donner à la femme rurale béninoise la possibilité de s’affirmer et cela passe par : l’amélioration de l’accès des femmes aux ressources productives, telles que la terre, le crédit et les technologies et le renforcement des capacités des femmes rurales par l’organisation des modules de formation en divers spéculation agricole etc. En somme, l’autonomisation des femmes en milieu rural permettra d’accroitre la production agricole et parallèlement le développement rural et la sécurité alimentaire au Bénin.

Publicités

18 réponses à “Les femmes, forces motrices du développement agricole et rurale au Bénin

  1. BALALE Olatokoun Zacharie

    J’aime ça, et j’aimerais avoir plus d’information sur la femme rural dont l’activité principale est l’agriculture.

  2. Très intéressant comme sujet qui mérite beaucoup d’attention.J’aurais voulu être en collaboration avec vous.

  3. je crois je me dois de vous féliciter pour vos exploits qui par la grâce seront bénis. je constate avec gaieté il y a beaucoup de porte d’ouverture pour notre pays qui se crois mentalement pauvre mais physiquement riche. Nous devons lutter pour une prise de conscience afin d’aider l’agriculture béninoise à sortir de son orbite.
    je suis de cœur avec vous pour une agriculture noble.

  4. Ensemble nous lutterons pour le développement agricole au Bénin, notre sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et l’autonomie des femmes en dépendent.

    • BALALE Olatokoun Zacharie

      Je pense que vous mérité d’être encourager, car le développement d’une nation commence par le développement du secteur primaire comme l’a souligné Rostow lorsqu’il énumérait les différentes étapes de la croissance économique. Vous avez su ressort les difficultés que rencontre notre pays dans ce secteur, reste maintenant des solutions pratiques pour surmonter celles-ci.

      • Merci Zacharie pour avoir compris aussi que le développement d’un pays pauvre comme le notre passe inévitablement par l’agriculture, un secteur qui concentre plus de 80% des pauvres (de nos populations majoritairement pauvres aussi) en quête de sécurité alimentaire, de bien être et d’amélioration de leurs conditions de vie.Par nos analyses et suggestions, nous aiderons sans doute les décideurs à divers niveau pour plus d’engagement et une nouvelle politique agricole.

  5. Armand Hounkpè

    ce blog met les projecteurs web sur le combat des femmes dans l’agriculture du Bénin. Il permet donc de voir que beaucoup d’entre elles s’investissent dans l’agriculture pour nourrir le grand monde. les domaines sont très variés. l’agriculture constitue encore pour les pays Africains l’espoir pour un développement. Notre présence sur le Web dans tous les domaines et surtout dans l’agriculture est notre véritable défi. Je vous encourage à rester active sur ce blog, à y introduire plus de contenus chaque fois et ce n’est pas les thèmes et les contenus qui vont vous manquer si nous restons ensemble.
    Félicitations et surtout du courage.

    • Merci pour ces mots encourageant. Je ferai tout le nécessaire pour la visibilité et le développement de notre agriculture car il est grand tant que nous reconnaissons qu’au Bénin, nous sommes riche de nos terres très fertile, de nos agriculteurs et de nos braves femmes qui travaillent de jour et de nuit pour le développement agricole. Quand aux thèmes et contenu, ne vous inquiétez pas, il y a tellement de chose à savoir sur l’agriculture béninoise que ce blog ne manquera jamais de contenu.

  6. Les femmes contribuent activement au développement agricole dans notre pays mais jusque là, elle mènent leurs activités dans l’ombre. Ce blog et surtout cet article sont la bienvenue. Nous aurons désormais une bonne visibilité de nos agricultrices béninoises.

  7. En fait je suis entrain de faire des recherches sur les femmes dans le secteur agricole en milieu rural quand je suis tombé sur votre blog. Je suis impressionné par les informations qui s’y trouve. Merci pour le travail abattu et votre volonté à faire sortir les femmes rurales agricultrices de l’ombre et de la misère.

  8. Auréole GBESSIN

    Malgré toute la contribution des femmes dans le développement agricole, on parle très peu d’elles. C’est tout comme si elles ne font rien alors que dans les champs, dans les usines agroalimentaires, même dans les étables… ce sont elles. Ce blog est la bienvenue!

  9. Une femme qui crée un blog pour parler de genre et développement au Bénin ici! vraiment c’est une première, j’apprécie votre audace et surtout votre courage. Bientôt ces aigris qui pensent que le développement n’est pas l’affaire des femmes , vous traiteront de féministe, révoltante, politicienne…. et de tous les mots que vous connaissez comme ils en ont l’habitude. N’ayez pas peur de leurs critiques et surtout n’abandonnez pas. J’aimerais vous lire très souvent et en savoir plus sur les activités agricoles des femmes rurales.

  10. je félicite les femmes qui œuvre pour l’agriculture de leurs pays

  11. Pingback: 29 Octobre 2013- 29 Octobre 2015 : Bilan de 2 ans de passion | Le blog de Marthe MONTCHO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s