Archives de Tag: Agriculture

Interview Exclusive avec Mme Assiba Carine Bokovo, lauréate de la compétition « Get in the ring » organisé à l’endroit des jeunes entrepreneurs du Bénin

Présentez  nous votre entreprise et vos produits 

Assiba Fée Sarl est mon entreprise où nous produisons et transformons le Moringa oleifera en plusieurs produits et sous produits à savoir:

  • La poudre de Moringa,
  • les graines et feuilles fraîches ou séchées de Moringa,
  • le jus de Moringa,
  • le morincola (coca de Moringa),
  • le sirop de Moringa.
  • le spaghetti au Moringa,
  • les glaces de Moringa avec divers arômes,
  • les confitures de Moringa a,
  • la sauce de Moringa en pot,
  • le yaourt de Moringa
  • le fromage au Moringa et
  • les bonbons et gâteaux au Moringa

Quel nouvelles innovations aviez vous apportez à vos produits au cours de l’année dernière ?

Au cours de l’année dernière nous avons reçu   une experte de l’organisation internationale PUM pour nous familiariser aux normes et qualités internationales en matière de production agroalimentaire; de sorte que depuis lors nous sommes capables de produire des denrées alimentaires de l’alimentation quotidienne comme les pâtes, les gâteaux, les fromages, les céréales, sirops et confitures en y intégrant le Moringa de sorte à permettre à toute notre communauté et particulièrement nos clients qui nous font confiance de consommer sans aucun effort les cinq fruits et légumes conseillés par jour.

Vous aviez participé tout récemment à une compétition de jeunes entrepreneurs. Comment aviez vous été informé de la compétition ? 

Oui j’ai tout fraîchement participé à la compétition « Get in the ring » organisé à l’endroit des jeunes agro-entrepreneurs du Bénin. J’ai été informé de la compétition à travers les réseaux sociaux. Vous saviez de nos jours les réseaux sociaux nous mettre au courant de beaucoup d’opportunités. Je profite de l’occasion pour exhorter la jeunesse à faire un bon usage des réseaux sociaux.

 

Expliquez nous les différentes étapes de la compétition ? 

Lire la suite

Publicités

Les femmes dans l’agrobusiness au Bénin : A la découverte du jardin Agro-écologique Agri-Fresh Bénin

L’agrobusiness est le nouveau secteur dans lequel s’investissent les jeunes qui ont une noble vision (prendre leur destin en main et contribuer au développement de leur pays.)

Je suis Nicarette Ablawa GOMIDO, promotrice du jardin agro-écologique Agri-Fresh Bénin. Gestionnaire des finances de formation, j’ai décidé de m’orienter vers l’agriculture parce que j’ai foi que l’agrobusiness est un secteur d’avenir. C’est un nouveau secteur dans lequel s’investissent les jeunes qui ont une noble vision, celle de prendre leur destin en main et de contribuer au développement de leur pays.

 

Le jardin Agro-écologique Agir-Fresh Bénin est spécialisé dans la production des légumes et herbes aromatiques Bio

Au jardin Agri-Fresh Bénin, nous produisons principalement les carottes, la laitue, le concombre, la grande morelle, l’amarante, le vernonia, les herbes aromatiques. Nos légumes sont cultivés sans pesticides et sans engrais chimique. Nous utilisons exclusivement de l’engrais organiques constitué de fumiers et compost. Notre préoccupation est de mettre à la disposition des consommateurs des légumes de qualité garantissant leur bien être et la préservation de l’environnement.

A  Agri-Fresh Bénin, nous cultivons, transformons… nous  innovons!

Le jardin Agri-Fresh Bénin s’est assigné comme mission, entre autre, la diversification de la forme de commercialisation de ses légumes. Ainsi nous avons commencé cette diversification par nos carottes que nous commercialisons dans des barquettes sous la forme de prête à cuisiner c’est-à-dire qu’après la récolte de nos carottes, nous les transformons de telle sorte qu’une fois acheté, le consommateur n’aura qu’à le passé directement à la cuisson.

Lire la suite

Les agricultrices béninoises célèbrent l’année mondiale des légumineuses

Blog MartheLa soixante-huitième Assemblée générale des Nations unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses. Ces cultures vivrières, telles que les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches constituent une part essentielle du panier alimentaire de base de nombreuses populations à travers le monde.

En outre, les légumineuses grâce à leurs rhizomes (petites boursouflures à l’extrémité des racines) sont des plantes dont les propriétés fixatrices d’azote peuvent contribuer à accroître la fertilité des sols et avoir des effets bénéfiques sur l’environnement. Les Nations unies ont déclaré d’ailleurs qu’elles sont conscientes que les légumineuses sont des plantes dont les propriétés de fixation de l’azote dans le sol contribuent à améliorer la fertilité des sols en dehors des apports en engrais chimiques.

L’Année internationale des légumineuses 2016 encouragera une meilleure utilisation des protéines à base de légumineuses tout le long de la chaîne alimentaire et visera à la fois à en augmenter la production à l’échelle mondiale, à améliorer la rotation des cultures et à relever les défis qui se posent dans le domaine des échanges commerciaux.

Au Bénin, les légumineuses ont été depuis des siècles la principale culture des communautés vulnérables. Ils permettent à la fois de traverser les périodes de soudure, d’assurer la sécurité alimentaire, l’autonomisation financière des femmes rurales et  la réduction de la pauvreté. Une série d’activités est prévue pour vous faire découvrir la filière des légumineuses au Bénin.

Les femmes rurales mettent un  coup de projecteur sur les légumineuses au Bénin… Restez désormais connectés pour en savoir de long en large !

logo_iyp-fr-high-horizontal

Bilan de 2 ans de passion

IMG-20151029-WA0061Les femmes, forces motrices du développement agricole et rurale au Bénin https://agricultureaufeminin.wordpress.com/2013/10/29/les-femmes-forces-motrices-du-developpement-agricole-et-rurale-au-benin/ , ce premier billet de blog qui marque à la fois le début de notre aventure et notre engagement pour le développement agricole fut publié le 29 Octobre 2013.  Notre blog a 2ans. Il est donc important que nous fassions le bilan afin de mieux travailler pour l’atteinte de nos objectifs :

  • La participation active des femmes et des jeunes au développement agricole et rural
  • L’augmentation du nombre de jeunes et de femmes agro-entrepreneurs
  • La promotion des innovations agricoles

Ensemble nous avons commencé, le chemin parcouru est long mais il reste encore beaucoup à faire. Je compte sur vos suggestions.

Quelle appréciation faites vous ?

Je reste ouverte à toutes  vos remarques et suggestions pour mieux impacter à travers ce blog et pour l’atteinte de notre objectif commune, le développement agricole.

IMG-20151029-WA0062

Célébration de la journée internationale de la femme 8 Mars 2015 avec les femmes du secteur agricole.

L’ONG FADER-BENIN (Femmes Agriculture Développement Rural) a célébré ce 8 Mars la journée internationale de la femme (8 Mars 2015) avec les femmes du secteur agricole. L’événement s’est tenu dans la salle de conférence de l’arrondissement de Houègbo, département de l’Atlantique (Bénin).

IMG_20150308_160540Cette journée a été non seulement une journée festive mais aussi une journée de réflexion. Placée sous le pour thème « autonomisation des femmes rurales pour assurer la sécurité alimentaire et la prospérité », elle a permis de braquer les feux de l’actualité sur les défis et les difficultés d’accès des femmes aux facteurs de productions agricoles (terre, crédit agricole, équipements et machines agricoles, formations et renforcement des compétences en agriculture).
femme 55
Au terme des réflexions les solutions énumérées pour l’autonomisation des femmes rurales sont entre autres :
La promotion des groupements féminins agricoles ;
L’accompagnement des femmes en formations et conseils agricoles ;
Le développement des chaines de valeurs agricoles et
L’accès au marché par les technologies de l’information et de la communication
FEMM 1
Femme 2Tout ceci contribuerait au développement agricole et à la sécurité alimentaire. Et par-dessus tout donner du crédit agricole aux femmes rurales, leur équiper en matériaux agricoles sont des atouts pour leurs autonomisation. Par exemple un moto-presse donne un meilleur rendement, et pourtant les femmes continuent d’extraire l’huile rouge de palme difficilement avec des procédés artisanales fautes de moyens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne machine pourrait permettre une transformation industrielle du manioc en en gari et pourtant pour faute de moyen les femmes continuent de transformer manuellement et péniblement le manioc en gari.

Photo0387Pour Ingénieur Agronome Marthe MONTCHO, coordinatrice de l’ONG FADER-BENIN , plus de 80% des femmes rurales au Bénin exercent des activités agricoles avec beaucoup de difficultés. Il est claire que leurs accès aux facteurs de productions agricoles, terre, crédits agricoles, formations… boostera le développement agricole avec une garantie de sécurité alimentaire.
IMG_20150308_121339«Je reste convaincue que les femmes demeurent la force motrice du développement agricole et rurale au Bénin. Faciliter l’accès des femmes aux facteurs de production agricole, c’est faciliter le développement agricole, la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la prospérité de tout un pays. » Précise la coordinatrice de FADER-BENIN.
Réjouissance, danse ont clôturées cette belle célébration de la journée internationale de la femme 8 Mars 2015 avec les femmes du secteur agricole.

IMG_20150308_155948

Rapport annuel de ce blog

Comme chaque année, WordPress communique le rapport annuel, voici le rapport annuel de ce blog:
Ce blog a été vu 16 000 fois en 2014.
En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2 700 personnes. Ce blog a été vu 16 000 fois en 2014. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 6 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Agriculture and Climate Change in Benin

martimage..

Lire la suite