Archives de Tag: Agriculture

Les agricultrices béninoises célèbrent l’année mondiale des légumineuses

Blog MartheLa soixante-huitième Assemblée générale des Nations unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses. Ces cultures vivrières, telles que les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches constituent une part essentielle du panier alimentaire de base de nombreuses populations à travers le monde.

En outre, les légumineuses grâce à leurs rhizomes (petites boursouflures à l’extrémité des racines) sont des plantes dont les propriétés fixatrices d’azote peuvent contribuer à accroître la fertilité des sols et avoir des effets bénéfiques sur l’environnement. Les Nations unies ont déclaré d’ailleurs qu’elles sont conscientes que les légumineuses sont des plantes dont les propriétés de fixation de l’azote dans le sol contribuent à améliorer la fertilité des sols en dehors des apports en engrais chimiques.

L’Année internationale des légumineuses 2016 encouragera une meilleure utilisation des protéines à base de légumineuses tout le long de la chaîne alimentaire et visera à la fois à en augmenter la production à l’échelle mondiale, à améliorer la rotation des cultures et à relever les défis qui se posent dans le domaine des échanges commerciaux.

Au Bénin, les légumineuses ont été depuis des siècles la principale culture des communautés vulnérables. Ils permettent à la fois de traverser les périodes de soudure, d’assurer la sécurité alimentaire, l’autonomisation financière des femmes rurales et  la réduction de la pauvreté. Une série d’activités est prévue pour vous faire découvrir la filière des légumineuses au Bénin.

Les femmes rurales mettent un  coup de projecteur sur les légumineuses au Bénin… Restez désormais connectés pour en savoir de long en large !

logo_iyp-fr-high-horizontal

Publicités

Bilan de 2 ans de passion

IMG-20151029-WA0061Les femmes, forces motrices du développement agricole et rurale au Bénin https://agricultureaufeminin.wordpress.com/2013/10/29/les-femmes-forces-motrices-du-developpement-agricole-et-rurale-au-benin/ , ce premier billet de blog qui marque à la fois le début de notre aventure et notre engagement pour le développement agricole fut publié le 29 Octobre 2013.  Notre blog a 2ans. Il est donc important que nous fassions le bilan afin de mieux travailler pour l’atteinte de nos objectifs :

  • La participation active des femmes et des jeunes au développement agricole et rural
  • L’augmentation du nombre de jeunes et de femmes agro-entrepreneurs
  • La promotion des innovations agricoles

Ensemble nous avons commencé, le chemin parcouru est long mais il reste encore beaucoup à faire. Je compte sur vos suggestions.

Quelle appréciation faites vous ?

Je reste ouverte à toutes  vos remarques et suggestions pour mieux impacter à travers ce blog et pour l’atteinte de notre objectif commune, le développement agricole.

IMG-20151029-WA0062

Célébration de la journée internationale de la femme 8 Mars 2015 avec les femmes du secteur agricole.

L’ONG FADER-BENIN (Femmes Agriculture Développement Rural) a célébré ce 8 Mars la journée internationale de la femme (8 Mars 2015) avec les femmes du secteur agricole. L’événement s’est tenu dans la salle de conférence de l’arrondissement de Houègbo, département de l’Atlantique (Bénin).

IMG_20150308_160540Cette journée a été non seulement une journée festive mais aussi une journée de réflexion. Placée sous le pour thème « autonomisation des femmes rurales pour assurer la sécurité alimentaire et la prospérité », elle a permis de braquer les feux de l’actualité sur les défis et les difficultés d’accès des femmes aux facteurs de productions agricoles (terre, crédit agricole, équipements et machines agricoles, formations et renforcement des compétences en agriculture).
femme 55
Au terme des réflexions les solutions énumérées pour l’autonomisation des femmes rurales sont entre autres :
La promotion des groupements féminins agricoles ;
L’accompagnement des femmes en formations et conseils agricoles ;
Le développement des chaines de valeurs agricoles et
L’accès au marché par les technologies de l’information et de la communication
FEMM 1
Femme 2Tout ceci contribuerait au développement agricole et à la sécurité alimentaire. Et par-dessus tout donner du crédit agricole aux femmes rurales, leur équiper en matériaux agricoles sont des atouts pour leurs autonomisation. Par exemple un moto-presse donne un meilleur rendement, et pourtant les femmes continuent d’extraire l’huile rouge de palme difficilement avec des procédés artisanales fautes de moyens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne machine pourrait permettre une transformation industrielle du manioc en en gari et pourtant pour faute de moyen les femmes continuent de transformer manuellement et péniblement le manioc en gari.

Photo0387Pour Ingénieur Agronome Marthe MONTCHO, coordinatrice de l’ONG FADER-BENIN , plus de 80% des femmes rurales au Bénin exercent des activités agricoles avec beaucoup de difficultés. Il est claire que leurs accès aux facteurs de productions agricoles, terre, crédits agricoles, formations… boostera le développement agricole avec une garantie de sécurité alimentaire.
IMG_20150308_121339«Je reste convaincue que les femmes demeurent la force motrice du développement agricole et rurale au Bénin. Faciliter l’accès des femmes aux facteurs de production agricole, c’est faciliter le développement agricole, la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la prospérité de tout un pays. » Précise la coordinatrice de FADER-BENIN.
Réjouissance, danse ont clôturées cette belle célébration de la journée internationale de la femme 8 Mars 2015 avec les femmes du secteur agricole.

IMG_20150308_155948

Rapport annuel de ce blog

Comme chaque année, WordPress communique le rapport annuel, voici le rapport annuel de ce blog:
Ce blog a été vu 16 000 fois en 2014.
En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2 700 personnes. Ce blog a été vu 16 000 fois en 2014. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 6 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Agriculture and Climate Change in Benin

martimage..

Lire la suite

Agriculture et changement climatique au Bénin

martimage..Le monde entier est caractérisé par le phénomène de variabilité climatique ces 30 dernières années. Les effets du changement climatique (réduction de la production agricole, détérioration de la sécurité alimentaire, incidence accrue des inondations et de la sécheresse, propagation des maladies et augmentation du risque de conflits en raison de la raréfaction des terres et de l’eau) sont d’ores et déjà évidents. Les données issues des stations météorologiques du nord Bénin entre 1960 et 2008 montrent que la hauteur moyenne de pluie a connu une régression de 3,2 mm/an et la température a connu une tendance linéaire d’élévation avec un accroissement de 0,03 °C/an.

Martimage

Ces manifestations ne sont pas restées sans conséquences sur l’agriculture pluviale des pays de l’Afrique de l’Ouest comme le Bénin, tributaire des saisons. Bien que l’agriculture de ces pays contribue pour près de 30 % au Produit Intérieur Brut (PIB) et emploie plus de 50 % de la population active, elle est fortement dépendante du climat. Au Bénin, cette activité occupe plus de 85 % de la population active et contribue à plus de 36 % à la formation du PIB . Cependant, d’après FAO en 2005, l’agriculture demeure essentiellement une agriculture extensive, aux rendements et productions aléatoires car tributaires des aléas climatiques. Les impacts négatifs du changement climatique ne sont plus à démontrer.

martimage....

Avec les perturbations climatiques en cours et celles du futur, la problématique de l’accès à l’eau se pose avec acuité au fil des ans. Les paramètres agro-climatiques présentent des particularités contraignantes pour l’agriculture et la foresterie surtout dans le Sud-Ouest et l’extrême Nord du Bénin qui connaissent parfois de graves sécheresses. On retient désormais que les climats du Bénin sont caractérisés par une variabilité pluviométrique, une réduction de la durée de la saison agricole et une hausse des températures minimales. Le secteur agricole , pourvoyeur de ressources alimentaires et financières, est très affecté et mérite de ce fait une attention particulière si le Bénin ambitionne de s’assurer une autosuffisance alimentaire.

Diagnostic de l’entreprenariat féminin dans le secteur agricole au Bénin

Photo0266L’entreprenariat féminin se définit comme la création et le développement d’entreprise par les femmes. Ce concept devrait donc être très important dans les programmes de développement de tous pays en voies de développement ou pays pauvres car la femme joue un rôle non négligeable dans la société en tant qu’opératrice incontournable dans la lutte contre la pauvreté. Ainsi il s’avère très important de s’intéresser à l’entreprenariat rural en particulier l’entreprenariat féminin dans le secteur agricole au Bénin. Ceci pour trois raisons fondamentales : sur le plan démographique les femmes sont plus nombreuses que les hommes, aussi on compte plus de femmes en milieu rural qu’en milieu urbain au Bénin et ces femmes exercent majoritairement des activités agricoles. Promouvoir l’entreprenariat féminin dans le secteur agricole contribuera donc inévitablement au développement agricole et à la réduction de la pauvreté au Bénin. Par ailleurs le développement de l’entreprenariat féminin constituera aussi une source de mobilisation des recettes de l’Etat et une augmentation du financement interne car beaucoup de femmes auront désormais une entreprise agricole reconnue et formelle.

Malheureusement, on compte très peu de femmes entrepreneures dans le secteur  agricole au Bénin. La majorité des femmes rurales travaillent comme ouvrières dans les exploitations agricoles. D’autre part, Elles mènent une agriculture de subsistance. Leurs productions visent plus l’autoconsommation, la survie de leurs ménages qu’une grande production, une entreprise agricole où la production est comprise comme une révolution verte qui propulse vers un développement agricole et un développement économique. Ainsi, c’est rare de voir une femme rurale s’engager dans entrepreneuriat agricole. Les femmes entrepreneures dans le secteur agricole au Bénin sont moins de 5% du nombre total de femmes exerçant dans l’agriculture. Ces entrepreneures agricoles sont majoritairement des femmes intellectuelles, des femmes agronomes, des femmes professionnelles exerçant dans un autre secteur d’activité. Elles sont pour la plupart des commerçantes, des opératrices économiques, fonctionnaires de l’administration publique, fonctionnaires à la retraite etc. Ainsi les femmes entreprenantes dans le secteur agricole au Bénin sont des femmes qui ont déjà une certaine autonomie financière. Elles ont pour la plupart au minimum 40 ans d’âge.

Nous constatons donc qu’il existe des difficultés qui limitent les femmes rurales à s’engager dans entreprenariat agricole. Au nombre de ces contraintes, nous avons :
– L’accès des femmes rurales à la terre qui est un facteur déterminant dans la production agricole : la femme n’hérite pas de la terre dans nos coutumes. Ceci constitue une pesanteur socioculturelle qui empêche d’une manière ou d’une autre le développement agricole au Bénin.
– L’Accès aux crédits agricoles : les banques demandent des garanties et surtout les propriétés foncières pour attribuer des crédits. Voilà qu’elles n’en disposent pas. Elles n’arrivent donc pas à accéder aux crédits agricoles.
– Le manque de moyens financiers pour l’achat des intrants agricoles (semences amélioré et engrais surtout). Ceci affecte considérablement leur rendement agricole.
– Le manque de formations et d’appui technique : les formations et sensibilisations sont faites uniquement en milieu urbain, elles ne sont pas souvent décentralisées pour concerner les villages. Ainsi ces formations touchent beaucoup plus les femmes intellectuelles, les femmes déjà entrepreneures que les femmes qui ont vraiment besoin de ces formations.

Pour le développement de l’entreprenariat des femmes dans le secteur agricole, il est nécessaire de donner du crédit aux femmes rurales. L’accès des femmes rurales au financement agricole participera certainement à l’augmentation de leur productivité agricole, au développement de l’agriculture commerciale et à plus de vison d’entreprenariat. Il est important aussi de faciliter l’accès des femmes à la terre et aux formations.